skip to Main Content

Présence médicale

En fonction de votre pathologie, vous serez pris en charge par un seul médecin, qui sera votre médecin référent pendant votre séjour.

Une présence médicale, sur place, est assurée 7 jours sur 7 et 24h/24.

Les médecins effectuent leur visite en chambre essentiellement.

Soins paramédicaux

Le fonctionnement paramédical est assuré 7 jours sur 7 et 24h/24, par les infirmiers et aides-soignants.

Un(e) infirmier(e) référent(e) est à votre écoute pour toute question sur votre prise en charge.

Une cadre de santé est également présente.

Service de réadaptation

Le service de réadaptation fonctionne du lundi au vendredi avec une équipe de kinésithérapeutes et d’enseignants APA (Activité Physique Adaptée).

Le service ne fonctionne pas les samedis, dimanches et jours fériés.

Médicaments

Ne prenez aucun médicament sans l’avis des médecins de la clinique : l’ensemble de votre traitement est sous la responsabilité de la Clinique pendant toute la durée de votre séjour, c’est-à-dire qu’il vous est fourni par la clinique.

La préparation du pilulier est confiée au service Pharmacie. Dans le cadre du projet thérapeutique de l’établissement, l’infirmier(e) distribue quotidiennement le pilulier et dispense, individuellement et nominativement, les informations au patient.

Amenez vos ordonnances médecin généraliste et spécialiste.

Education thérapeutique du patient

Notre établissement dispose d’une équipe de professionnels formée à l’éducation thérapeutique du patient qui vous prendra en charge sur différentes thématiques : maladie coronaire, insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, prise en charge de l’obésité.

Des ateliers d’information vous sont également proposés sur les thèmes suivants : AVK, tabac, diabète, activité physique, équilibre alimentaire et actes et gestes de la vie quotidienne.

Afin de faciliter votre retour à domicile, nos équipes ont élaboré un livret qui rassemble les trucs et astuces de notre diététicienne, de nos cuisiniers et de l’ensemble de l’équipe soignante et hôtelière. Ce livret est en vente à l’accueil de l’établissement.

Prise en charge de la douleur

Point de droit : article L. 1110-5 du CSP, code de la santé publique, (Loi du 4 mars 2002) : « Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée. »

Notre établissement s’est engagé dans une politique active de prise en charge de la douleur. Cette politique est animée par le CLUD (Comité de lutte contre la douleur) et l’ensemble des soignants.

Notre CLUD est composé d’une équipe de référents « douleur » : un médecin référent (Président du CLUD), deux infirmiers, deux aides-soignants et un Cadre de Santé.

La douleur n’est pas une fatalité. Traiter ou soulager la douleur est possible. N’hésitez pas à en parler à votre infirmier(e) ou à votre médecin.

Le document « Contrat d’engagement : lutter contre la douleur » distribué durant votre séjour répondra à certaines de vos interrogations.

Contact : Dr Sylvie PRUILHERE – Médecin – Présidente du CLUD

Directives anticipées

Point de droit : article L. 1110-5 du CSP (Loi du 4 mars 2002) : « Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives anticipées indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie concernant les conditions de la limitation ou l’arrêt de traitement. Elles sont révocables à tout moment. »

Vous pouvez aussi écrire des directives anticipées, prévoyant les dispositions que vous voudriez voir prendre par les soignants au cas où les circonstances ou votre état vous empêcherait de manifester votre volonté. Pour toute demande, veuillez-vous adresser à un membre de l’équipe soignante.

Lutte contre les infections nosocomiales (CLIN)

Afin de mieux lutter contre les infections contractées lors d’un séjour hospitalier, notre établissement est doté d’un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) dont l’objectif principal est d’atténuer au maximum les facteurs propices à de telles infections.

Le CLIN arrête chaque année un programme destiné à renforcer les dispositifs de lutte contre les infections. Sur le terrain, l’Equipe Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière (EOHH), de composition pluri-professionnelle, œuvre à la réalisation du programme du CLIN.

Contact : Dr Odile VAURY-MERESSE – Pharmacien hygiéniste, Présidente du CLIN.

Back To Top